Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2013-10-09 13:05:06

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1530

Compte Rendu Session Septembre 2013

Bonjour à tous,

Pour notre session de septembre 2013, nous avions trois tables :

- Monmouth (GMT)
- The Pursuit of Von Spee (Jeux Grenier)
- Twilight Struggle (GMT)

I. Monmouth :

Corto (Américain - à gauche) affrontait le Colonel Rosenberger (Anglais – à droite)

http://img11.hostingpics.net/pics/173411MonmouthCortovsColRosenberger.jpg

Setup très simple, comme vous pouvez le constater…

http://img11.hostingpics.net/pics/932904Monmouth1.jpg

Mais les renforts arrivent des deux côtés : Les deux camps sont maintenant prêts à en découdre !

http://img11.hostingpics.net/pics/465429Monmouth2.jpg

La situation en fin de partie :

http://img11.hostingpics.net/pics/892420Monmouth3.jpg

Victoire marginale anglaise, à ce que l’on m’a dit… Mais la partie fut serrée !

Les commentaires des joueurs sont les bienvenus!

... Reste à voir ce que cela donnerait en version « BAR » tongue

PS: Désolé pour les reflets des néons sur les photos!  roll


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#2 2013-10-09 13:24:12

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1530

Re: Compte Rendu Session Septembre 2013

II. The Pursuit of Von Spee :

Je jouais les Alliés et Maudylori jouait les Allemands.

http://img11.hostingpics.net/pics/235926ThePursuitofVonSpee1.jpg

Le setup se fait progressivement : Les pions de navires sont mis sur la carte, puis certains navires sont remplacés par des marqueurs de flottes, au choix des joueurs :

http://img11.hostingpics.net/pics/931613ThePursuitofVonSpee3A.jpg

http://img11.hostingpics.net/pics/175270ThePursuitofVonSpee3B.jpg

Voici la répartition des navires dans les flottes alliées : Pas tellement de navires alliés en début de partie, donc… Maudylori a préféré ne pas prendre de photo de ses flottes et donner ses commentaires sur sa stratégie par la suite.

http://img11.hostingpics.net/pics/570346ThePursuitofVonSpee2.jpg

Dans ce jeu, le « truc » de l’Allemand est d’utiliser des pions de flottes « bidon » (vides) pour semer la confusion chez les Alliés !

Personnellement, j’ai commis l’erreur de trop favoriser la protection de mes convois par rapport aux zones de station, ce qui m’a coûté des VP !

Maudylori a bien manœuvré ses flottes : Je croyais que le Scharnhorst et le Gneisenau étaient partis du côté des Indes néerlandaises, mais il y avait « seulement » envoyé l’Emden et le Prinz Eitel Friedrich, qui ont profité de l’absence de navires alliés le long des côtes sud de l’Australie pour y jouer impunément aux pirates ! roll

Le temps que les Alliés rappliquent dans le coin, les 2 CL allemands étaient repartis vers le Pacifique Sud, en contournant la Nouvelle-Zélande :

http://img11.hostingpics.net/pics/581218ThePursuitofVonSpee4.jpg

Jamais les Alliés n’ont pu repérer ces navires ! mad wink

Le Dresden, parti de Rio, a eu moins de chance : S’il a pu passer le Cap Horn, il s’est fait rattraper au port [Punta Arenas] par le Glasgow : Endommagé, il a réussit a fuir, mais pas ses navires de ravitaillement ! [Notons que nous avons fait un erreur : Il fallait que le Glasgow repère les flottes des Colliers pour pouvoir les couler : Nous avons oublié de jeter le dé de repérage…] Le Dresden a donc erré dans le Pacifique Sud, endommagé, seul et sans charbon – nous n’avons pas pu finir le jeu, loin de là, mais un CL allié était sur ses traces !

Que sont devenus les Scharnhorst et Gneisenau ? Maudylori les a habilement amené à Honolulu, pour s’y ravitailler. Il les a ensuite envoyé vers Papeete, pour intercepter le convoi français en route pour Panama...

Première bataille de Papeete :

Le Scharnhorst et le Gneisenau, escortés par le Leipzig et le Nürnberg, attaquent le convoi allié, escorté par le Montcalm [flotte #7] l’Encounter et le Pioneer [Flotte #4] … Mauvaise surprise pour Von Spee : Il ne pensait pas avoir affaire à un convoi aussi fortement escorté ! Il a cependant l’avantage de la vitesse et le convoi ne parvient pas à se dérober : Les trois navires alliés se font donc pilonner par les canons allemands de plus gros calibre : Après trois rounds de lutte héroïque, le malheureux Montcalm, réduit à l’état d’épave flottante, finit par sombrer, pavillon haut ! Son sacrifice a permis aux deux navires anglais de s’en sortir : Un CL endommagé et l’autre intact. Quand aux Allemands, ils ont quand même perdu un CL !

Petite note au passage sur le système de combat « tactique » : Simplifié, mais pas simpliste, il permet de résoudre rapidement, avec une bonne apparence de réalisme et une réelle tension de jeu, des combats censés se dérouler sur plusieurs jours [Un tour = 4 jours] Bravo Eric Grenier ! smile Pour plus de réalisme, il faudrait se tourner vers un système vraiment tactique, mais le jeu deviendrait alors injouable, car beaucoup trop long !

Deuxième bataille de Papeete :

Après un tour (de réparation) en Polynésie française, le convoi est rejoint par la Flotte #3 alliée… Et ce n’est pas du bluff, contrairement à ce que croyait Von Spee ! [Cette flotte venait d’être libérée de son rôle d’escorte de la flotte d’invasion néo-zélandaise d’Apia : Elle est composée de deux CL rapides : Le Melbourne et le Sydney.]

Von Spee décide donc de revenir sur Papeete et se retrouve en infériorité numérique : Le Scharnhorst et le Gneisenau, escorté par un seul CL, contre les CL Encounter, Pioneer, Melbourne et Sydney ! Le combat est mortel pour le Gneisenau, qui sombre sous les coups conjugués du Melbourne et du Sydney ! Les Alliés perdent un CL dans l’aventure, mais le choc est rude pour Von Spee…

D’autant plus rude que le Japon est entré en guerre aux côtés des Alliés : Ils ont envoyé l’Idzumo, et la flotte #6 [le Chikuma et l’Ibuki, redoutable avec ses canons de 12 !] vers la Polynésie française : Ces trois navires sont un danger mortel pour le Scharnhorst, s’ils parviennent à le repérer et à le forcer au combat…

Mais nous arrivons en fin de journée et le suspense restera entier : Lors du dernier tour de jeu, la flotte japonaise a rejoint la zone du Scharnhorst, mais a fait – par deux fois - ‘0’ au dé de repérage ! Le Scharnhorst leur file entre les doigts dans les îles de la Polynésie française… On se serait cru en pleine BD de Hugo Pratt : « La Ballade de la Mer Salée » … cool

En toute honnêteté, je ne sais pas comment l’Allemand peut faire pour survivre à long terme, ce qui est réaliste… Mais, en jouant bien son rôle de pirate, il peut gagner aux points, même s’il perd ses navires ! Sous réserve d’une partie complète, je crois quand même que ce jeu est bien équilibré, malgré le déséquilibre total des forces en présence ! Ce jeu est maintenant disponible avec des pions prédécoupés… Amateurs de jeux navals, courez vite l’acheter avant qu’il ne soit plus disponible ! big_smile

Last edited by Pascal Antoine (2013-10-09 13:37:09)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#3 2013-10-09 13:28:31

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1530

Re: Compte Rendu Session Septembre 2013

III. Twilight Struggle :

http://img11.hostingpics.net/pics/123946TwilightStruggleXMvsThingol.jpg

Thingol (à droite) était opposé à XM (à gauche) – Entre eux, Corto, venu tailler une bavette pendant le setup de Monmouth…

http://img11.hostingpics.net/pics/739710TwilightStruggle.jpg

C’est Kosmo qui va être surpris : Thingol a battu XM… deux fois : Ils ont joué deux parties en changeant de camp ! XM a d’ailleurs dit que Kosmo était responsable de ses défaites : Ça va saigner ! lol

Fourbissons maintenant nos armes pour la session d'octobre... tongue

Pascal wink


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#4 2013-10-09 16:32:07

thingol
Praetorianus
From: Ath
Registered: 2009-07-23
Posts: 368

Re: Compte Rendu Session Septembre 2013

Twilight Struggle

1ère partie : XM jouait les réactionnaires capitalistes et Thingol les révolutionnaires soviétiques

Cette partie et la suivante ont été jouées non seulement avec les cartes optionnelles mais également avec la variante "Chinese Civil War" (le Soviétique doit dépenser 3 points d'opération pour prendre la carte Chine), que j'apprécie au niveau thématique car effectivement en 1945, la Chine n'est pas encore communiste.

La partie a été incontestablement très disputée. Presque chaque région a vu des combats épiques.

Dans les événements marquants, on retiendra 2 Asia Scoring coup sur coup, à la fin du 2e tour et au début du 3e, qui se sont soldés tous les deux par une domination pour le Soviétique.

L'Europe a été globalement dominée par les Américains et le Moyen Orient par le Soviétique. Le continent asiatique était partagé comme suit : quasi tout le continent sauf la Corée du Sud et la Malaisie était aux mains des Soviétiques et le reste aux mains des Américains mais les 3 scorings ont été en faveur du Soviétique

L'Afrique et l'Amérique du Sud ont été très disputées avec de nombreux retournements de situation.

Finalement, le Soviétique l'a emporté via la carte Wargames (de justesse).

2e partie : changement de camp, je joue le monde libre contre les totalitaristes paranoïaques.

Partie très disputée. On s'est battu partout sauf en Asie, en particulier au Moyen Orient et en Europe (toutes les régions du Moyen Orient ont été occupées dans l'espoir de prendre la domination et l'Europe a vu 9 régions US et 8 URSS suite à une course similaire.

Globalement, l'Europe est restée dominée par l'Amérique et le Moyen Orient par le Soviétique. En Asie, il n'y a pas eu débat, la domination soviétique était écrasante.

Par contre, la situation s'est renversée dans les autres régions. Le Russe n'a jamais réussi à s'implanter durablement en Amérique et ses tentatives en Afrique ont fini sur un échec (avec l'aide cruciale des sous-marins nucléaires américains lorsque la décolonisation avait rougi le centre de l'Afrique).

Cette partie a d'ailleurs confirmé la puissance des réalignements, qui ont eu des effets assez décisifs.

Résultat : fin du jeu au tour 7 avec la carte Wargames (l'Américain finissant avec 12 pts d'avance et un plateau assez favorable, la présence russe en Afrique et en Amérique étant limitée au Honduras)

Commentaires globaux : ce fut 2 très belles parties extrêmement disputées et pleines de tension comme c'est souvent le cas avec cet excellent jeu (et c'est toujours un plaisir de jouer contre XM qui est un adversaire très fair-play et agréable).

Last edited by thingol (2013-10-14 21:27:24)

Offline

 

#5 2013-10-14 07:05:02

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 1205

Re: Compte Rendu Session Septembre 2013

Un petit rapport sur Monmouth (GMT) que complètera mon adversaire Corto.

Le système de jeu de la série est très simple (voir parfois simpliste). Pas de facing, pas de formation, pas d'organisation, des règles de combat optionnelles avec des cartes qui n'apportent pas grand chose (et que nous avons laissé tomber en cours de partie). Bref, pour moi, ce n'était pas l'illumination en découvrant la mécanique lors de cette première partie. Bon, on ne s'est pas non plus ennuyé et, comme intro aux wargames, c'est une série très bien (et au moins on a fini la partie)...

Concernant la partie, Monmouth (sous-titré la plus longue bataille de la guerre d'indépendance parce qu'elle a duré près de 14h) est une drôle de bataille. L'avant-garde américaine entre du côté ouest de la carte pour tomber sur l'arrière-garde britannique qui se prépare à quitter Monmouth Courthouse (situé du côté est - cf photo 1). Les premiers tours sont rapides. L'armée américaine suit l'avant-garde et débarque sur la carte pendant que l'armée britannique fait demi-tour et arrive à son tour avec un peu de retard. Des règles spécifiques modélisant l'attitude erratique du général Lee (Charles, aucun lien avec le Robert de la guerre de sécession, à ne pas confondre avec Henry "Light Horse Harry" Lee, père de ce dernier) en charge de l'attaque initiale font que pendant toute l'avant-midi, les britanniques attendent l'attaque des continentaux qui ne vient pas, l'armée des bleus étant dans un état de confusion maximal avec des régiments qui avancent, d'autres qui reculent, le tout formant un embouteillage homérique dans le bois du centre de la carte (photo 2). La moitié des tours de jeu s'est écoulé (rapidement) sans qu'aucun combat n'ait encore eu lieu... A midi, lassé d'attendre et disposant d'une bonne partie de son armée, Sir Henry Clinton donne l'ordre d'attaquer. Au début de l'après-midi, l'armée britannique, s'appuyant sur ses régiments d'élite, repousse avec de lourdes pertes l'armée américaine désorganisée et mal déployée (même si l'arrivée de Washington met fin au chaos du commandement). A 16h00, la situation se stabilise. L'ensemble des deux armées sont sur le terrain, les américains ont rétabli une ligne solide et les britannique stoppent leurs attaques. Il ne reste plus que trois ou quatre tours et la situation est à l'avantage de Clinton. Washington décide alors de lancer Greene à l'assaut de l'aile gauche de Clinton avec un certain succès. Clinton réagit en lançant Cornwalis et ses troupes à l'assaut de l'aile gauche américaine avec un succès égal, ce qui transforme les lignes en de jolis S (photo 3). On a l'impression qu'enfin la vraie bataille commence mais c'est un soufflé qui s'effondre. L'obscurité arrive et les combats cessent (fin du jeu). Bref, une bataille qui prend du temps pour débuter (mais c'est historique) et qui finit en eau de boudin au moment où elle prend de l'ampleur...

Verdict, pas mal, on a passé une bonne journée mais pas le coup de coeur de l'année non plus...

Last edited by Col. Rosenberger (2013-10-14 07:14:07)


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#6 2013-10-14 12:51:58

Maudylori
Praetorianus
From: Bruxelles
Registered: 2009-06-11
Posts: 336

Re: Compte Rendu Session Septembre 2013

Excellent récit de cette partie Pascal, merci beaucoup.

Maudylori a préféré ne pas prendre de photo de ses flottes et donner ses commentaires sur sa stratégie par la suite.

lol stratégie... en effet oui, beaucoup à dire sur ce plan mûrement réfléchi.

Pas vraiment de plan initial si ce n'est tenter de harceler les ports alliés et fondre rapidement sur les convois isolés ou avec une faible escorte. Problèmes, tous les convois semblaient avoir le soutient de plusieurs navires et une peur irrationnelle des navires japonais m'a fait quitter la zone des ports allemands plus tôt que prévu.

Ce jeu est au final très peu complexe et on sent vite qu'il faut juste un peu plus de pratique pour éviter certaines erreurs "de débutant". Je me suis notamment retrouvé à sec de charbon très tôt ce qui aurait pu être évité avec une bonne planification des flottes (tous les navires ne consomment pas les mêmes montants ni ne stockent les mêmes volumes) et des déplacements (viser les sauts de puces de port en port).
Le système de combat est suffisamment léger et son utilisation peut même être très limitée si les flottes ne se repèrent pas. L'allemand risque très gros en combattant mais manœuvrer et tenter des coups de bluff est un vrai plaisir. D'ailleurs je note pour plus tard de ne jamais plus engager de combat en étant trop éloigné des cotes et des dépôts de charbon

En toute honnêteté, je ne sais pas comment l’Allemand peut faire pour survivre à long terme, ce qui est réaliste

Tout à fait, et il faut donc être très clair sur les conditions de victoire quand vous commencez une partie: l'allemand va perdre ses navires et c'est normal!
C'est une course à la survie et il faut marquer assez de PV avant que votre dernier bateau ne disparaisse ou que 45 tours ne soient écoulés. Point important, une fois le Scharnhorst coulé l'allemand peut interner un navire par tour, le sortant ainsi définitivement du jeu et menaçant l'allié d'une fin de partie prématurée.

Au final un excellent jeu avec un thème très bien retranscrit, un système léger, mais qui doit demander un peu de pratique pour avoir des joueurs qui s'accrochent au score.

Merci Pascal pour les photos.


“Your communication demanding surrender of my command I acknowledge receipt of, and would respectfully reply that we are prepared for the “needless effusion of blood” whenever it is agreeable to you.” 
— John Corse, October 5 1864

Offline

 

#7 2013-10-15 09:19:27

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1530

Re: Compte Rendu Session Septembre 2013

Avec plaisir, Maudylori!  smile

Et merci à tous pour vos commentaires: Je crois (en tout cas, j'espère) qu'ils permettent à nos lecteurs de se faire un bonne idée des jeux, en plus d'offrir au hobby un aperçu de nos activités !

Merci aussi à notre cher Guru de consacrer son temps à la gestion du site !

Pascal  cool


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#8 2013-10-31 13:23:09

Kosmo
Praetorianus
From: Brussels
Registered: 2009-12-16
Posts: 165

Re: Compte Rendu Session Septembre 2013

Merci pour ce compte rendu! Très agréable.

Kosmo

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson