Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2015-05-18 10:51:01

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1250

Compte Rendu Session Mai 2015

Bonjour à tous,

Nous avions trois tables ce mois-ci:

- France '40
- Republic of Rome
- Red Storm over the Reich

I. France '40:

http://img11.hostingpics.net/pics/455924France40Joueurs.jpg

Corto (Allemand) et Kosmo (Alliés) ont décidé de revivre les débuts de la Blitzkrieg avec le jeu de Mark Simonitch / GMT Games: France '40.

Le setup:

http://img11.hostingpics.net/pics/938594France40SetupA.jpg

Vous constaterez que la carte ne couvre pas l'entièreté de la campagne: Non seulement, toute la Hollande manque, mais aussi tout le nord de la Belgique et Liège! Mark Simonitch a décidé de se concentrer sur une partie seulement de cette campagne: Si vous désirez jouer l'entièreté de la campagne, il faudra vous tourner vers un autre jeu!

Les Allemands débouchent de la soi-disant forêt impénétrable des Ardennes:

http://img11.hostingpics.net/pics/733953France40SetupB.jpg

[A la réflexion, je me demande comment les stratèges militaires français ont pu en arriver à une telle conclusion, puisque la dernière fois que les Allemands ont attaqué, ils sont déjà passés par là et n'y ont pas été arrêtés... Etrange aveuglement!]

Comme historiquement, Rommel a percé, mais les Panzers ont du ensuite se regrouper, pour d'étranges raisons - vu de l'extérieur - Corto expliquera cela mieux que moi!

Fin de partie - mais pas du scénario- La percée des Panzers:

http://img11.hostingpics.net/pics/661915France40FdPA.jpg

L'encerclement de Namur:

http://img11.hostingpics.net/pics/378204France40FdPB.jpg

Au sud:

http://img11.hostingpics.net/pics/467620France40FdPC.jpg


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#2 2015-05-18 11:06:34

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1250

Re: Compte Rendu Session Mai 2015

II. Republic of Rome:

Porté par sa passon pour ce jeu, Thingol nous a mijoté une deuxième partie:

http://img11.hostingpics.net/pics/252755ResPublicaRomanaJoueurs.jpg

Autours de la table: En plus des vétérans Olivier Khassime, Thingol et XM, nous avions deux invités: Benjamin et Dorian. Bienvenue et j'espère que vous vous êtes bien amusés et que vous avez passé une excellente journée en notre compagnie! smile

Fort absorbé dans ma défense du Reich (voir ci-après) je ne peux vous conter que ce que XM m'a dit de sa partie: Un des membres de sa famille a acquis "une face en or" (terme chinois, mais j'adore le décalage) en éliminant la menace des pirates de Cilicie (haut fait d'armes qui l'a placé au rang d'un Pompeus Magnus) tandis que les deux autres... ont fait exactement l'inverse! Notamment, avec un assassinat manqué - Pas la première fois que j'entends cela dans ce jeu, d'ailleurs! hmm

Pour le reste: Place aux commentaires des joueurs...

Last edited by Pascal Antoine (2015-05-18 11:07:26)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#3 2015-05-18 11:21:13

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1250

Re: Compte Rendu Session Mai 2015

III. Red Storm over the Reich:

Col. Rosenberger et moi-même avons décidé d'essayer ce que donnerait le scénario Sleigh Ride dans la dernière défense du Reich, face à la horde des Soviétiques prêts à déferler sur l'Allemagne!

Col. Rosenberger jouait les Soviétiques et moi, les Allemands.

Le setup historique, du sud au nord:

http://img11.hostingpics.net/pics/738619RSotRSetup1.jpg

http://img11.hostingpics.net/pics/568076RSotRSetup2.jpg

http://img11.hostingpics.net/pics/332482RSotRSetup3.jpg

Le scénario Sleigh Ride:

Les Allemands peuvent reculer jusqu'à six hexagones, mais uniquement dans leurs axes de retraite permis (ce qui laisse des divisions incapables de reculer) et au sud de la ligne d'hexagones 14...

C'est au sud que j'ai le plus reculé:

http://img11.hostingpics.net/pics/432854RSotRSetup4.jpg

Au centre et au sud de Varsovie, je n'ai pas su autant reculer, sauf à laisser de larges trous dans la ligne de défense...

http://img11.hostingpics.net/pics/775744RSotRSetup5.jpg

Quelques unités ont légèrement reculé au nord:

http://img11.hostingpics.net/pics/620270RSotRSetup6.jpg

Last edited by Pascal Antoine (2015-05-18 12:13:42)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#4 2015-05-18 11:35:58

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1250

Re: Compte Rendu Session Mai 2015

Résultats?

Lors de la première phase d'Assaut, il y a nettement moins de pertes, mais, au final, les Soviétiques s'infiltrent et encerclent quand même les divisions allemandes.

Si Col. Rosenberger a manqué de réussite sur ses jets de dés de commandement, j'en ai fait de même et n'ai pas pu manœuvrer pour dégager mes divisions, même mes Panzers! (Deux fois '1' au jet de commandement) - Nous avons suivi le même schéma: Ce fut lors de la phase de redéploiement que les bons chiffres arrivèrent pour les deux joueurs!

Début du tour 2: (la plupart des unités encerclées ont déjà disparu)

La grosse différence avec le scénario historique: Il reste quand même de quoi défendre la Silésie: Historiquement, il n'y avait plus grand chose face aux Soviétiques...

http://img11.hostingpics.net/pics/138749RSotRDbutT2A.jpg

Au nord, les attaques Soviétiques ont été repoussées! big_smile

http://img11.hostingpics.net/pics/492940RSotRDbutT2B.jpg

Ceci dit, Col. Rosenberger a aussi fait des séries de '1' aux dés de barrage et de combat... Finalement, la situation aurait pu être bien pire pour les Allemands!


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#5 2015-05-18 11:48:34

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1250

Re: Compte Rendu Session Mai 2015

Début du tour 3:

Les Soviétiques continuent leur percée au centre et encerclent d'autres Panzers, incapables de se dégager: C'est du à la règle étrange qui fait que l'on ne peut passer directement d'une EZOC à une autre quand on est ravitaillé (même quasi-encerclé) alors qu'on peut essayer de se dégager quand on n'est plus ravitaillé... Cela fait du sens par rapport au commandement, mais les hommes sur le terrain n'auraient-ils pas essayés de se dégager, surtout en cette période chaotique de la guerre, où le haut-commandement ne contrôlait plus grand chose? [Juste une réflexion!]

Lors de la dernière phase de mouvement du tour deux (dernier tour de gel avant l'arrivée de la boue printanière) j'ai décidé d'abandonner la région industrielle de Haute Silésie, en y laissant deux divisions et une garnison, pour occuper les Soviétiques:

http://img11.hostingpics.net/pics/641791RSotRDbutT3A.jpg

Je manque furieusement de troupes au centre: Il est temps de décrocher au nord pour raccourcir la ligne!

http://img11.hostingpics.net/pics/974355RSotRDbutT3B.jpg

Last edited by Pascal Antoine (2015-05-18 12:08:31)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#6 2015-05-18 12:00:29

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1250

Re: Compte Rendu Session Mai 2015

Fin de partie:

(Après la phase d'assaut allemande du tour 3)

Les Soviétiques progressent toujours au centre, mais sont fortement ralentis par leurs problèmes logistiques!

http://img11.hostingpics.net/pics/172677RSotRT3A.jpg

http://img11.hostingpics.net/pics/269727RSotRT3B.jpg

Zhukov décide de réorienter sa poussée vers le nord, pour couper la Prusse orientale du Reich - A moins que la résistance allemande autours de Konigsberg n'irrite Staline?  lol

Mais le terrain au nord est favorable à la défense et les Soviétiques pataugent dans la boue des marais... tongue

http://img11.hostingpics.net/pics/744438RSotRT3C.jpg

http://img11.hostingpics.net/pics/241040RSotRT3D.jpg

Attention cependant: A divertir ses troupes vers le nord, cela en laisse moins pour capturer le Bunker de Berlin, qui est quand même LA condition de victoire à remplir pour le soviétique...

Nous savions bien que nous ne pourrions terminer le jeu, mais j'espère que Col. Rosenberger, malgré son manque évident de réussite au dé, a apprécié cet excellent jeu de Ted Raicer sur la dernière campagne de la 2GM sur le front de l'est...

Pascal  smile

Last edited by Pascal Antoine (2015-05-18 12:10:59)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#7 2015-05-19 12:10:21

thingol
Praetorianus
From: Ath
Registered: 2009-07-23
Posts: 288

Re: Compte Rendu Session Mai 2015

Ma foi, ma seconde partie de "Res Publica Romana" fut aussi palpitante que la première. Il faut dire qu'en tant que féru d'histoire romaine, j'ai un plaisir particulier à me retrouver dans l'univers si particulier des intrigues sénatoriales de la République.

La partie n'a malheureusement pas pu être menée à son terme. Mais ce n'est que partie remise : les positions ont été notées et une seconde session nous amènera jusqu'au bout de la Moyenne République où nous verrons si un des participants devient "primus inter pares" : premier entre ses pairs (à moins qu'un dictateur ou "consul à vie" domine durablement la politique romaine ou qu'un rebelle marche avec succès sur Rome ou que Rome brûle sous le poids des guerres étrangères ou de la plèbe en révolte).

Les moments forts qui me viennent à l'esprit :

- un Etat globalement bien géré : les caisses sont pleines, les ennemis extérieurs sont  matés (pas de désastres genre Cannes cette fois-ci), le peuple est à peu près calme

- les négociations entre factions dépendent souvent des menaces qui pèsent sur Rome : on se déchire quand tout est tranquille et on resserre les rangs quand les menaces s'ammoncellent

- nous avons eu un moment digne des récentes négociations gouvernementales belges, quand plusieurs propositions de nominations n'arrivaient pas à obtenir une majorité de voix. En général, les négociations permanentes font qu'une faction qui émet une proposition  peut finir par voter contre (si des avantages substantiels ont été concédés en ce sens, etc.), mais tout cela reste assez fluide et surtout très "fun"

- le Pontifex Maximus s'est révélé une malédiction plutôt qu'un atout. Le premier a été démis après qu'il n'ait pas pu faire les sacrifices nécessaires lorsque de mauvais présages se soient déclarés. Le second a vu plusieurs sénateurs de sa faction mourir inopinément rapidement après sa nomination.

- La faction de Benjamin incarne à perfection les "Populares" : ils ont Caius Marius dans leurs rangs (avec un nombre invraisemblables de Chevaliers, les hommes d'affaires romains), il a à un moment proposé tout seul une loi agraire qui distribuait les terres de l'Etat (l'ager publicus) lorsque c'était inutile (but : augmenter sa popularité et faire baisser celle de ses opposants) et Marius est le seul bon général qui n'a pas encore été envoyé combattre, les autres factions suspectant l'intéressé de déloyauté envers la République. Il est aussi la seule faction ayant systématiquement pillé ses provinces

- XM a par contre bien incarné les aristocrates traditionnels (les Boni), horrifiés par les "Populares". Non seulement, plusieurs prestigieuses familles patriciennes (les Julii, les Fabii et les Flaminii) font partie de sa faction mais, lorsque la loi agraire précitée a été proposée, il a payé de sa personne en tentant d'assassiner un des initiateurs (mais il a mal visé et il s'est fait prendre). Il a ensuite tenté la corruption pour empêcher le passage de la loi (tentative échouée) avant de voter contre. Il s'est ainsi attiré l'admiration générale pour son dévouement à la République wink

- Pour ma part, j'ai bien cru à un moment être victime d'un procès lorsque, à la surprise générale, j'ai été en mesure de proroger mon mandat de censeur (en achetant quelques voix de ci de là). Par contre, Scipion Emilien avait été envoyé réprimer une révolte en Hispanie. Il est revenu couvert de gloire mais, une seconde révolte ayant éclaté entretemps, le Sénat ne semble pas vouloir profiter de son expérience inestimable cette fois-ci.

- un gimmick de la partie : arrivera-t-on à transformer le repaire de bandits et de pirates que sont la Corse et la Sardaigne en provinces civilisées ? Pour le moment, malgré notamment les efforts du sénateur Plautius (de la faction de Dorian) cela semble une tâche vouée à l'échec

- Caius Gracchus (faction de Dorian), plutôt que de mourir dans une tentative de loi agraire, semble en bonne voie de devenir un sénateur respecté et très populaire dans la population (Popularité 7)

Last edited by thingol (2015-05-19 12:10:57)

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson