Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2016-06-08 11:12:06

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 938

banquet de mai

En mai, nous étions 5 pour une partie de Genesis (GMT). En voici un petit compte rendu subjectif (que mes adversaires prendront plaisir à compléter).

http://img15.hostingpics.net/pics/1724199931707PharaohonawhitebackgroundvectorillustrationStockVectoregyptiancartoonpharaoh.jpg

La première période (1700 à 1650 BC) voit la grandeur de l’Egypte se déployer sous le règne du Pharaon Ramses, lequel conquiert la Palestine et la Phénicie de Gaza au sud à Sidon au nord : Jérusalem, Megiddo, Hazor, Tyr, Damas, longue est la liste de ses conquêtes. Son règne finit cependant dans une certaine confusion avec des troubles agitant les conquêtes récentes et une inquiétude grandissante face à la vulnérabilité de l’Egypte dégarnie de troupes face aux invasions des terrribles Peuples de la Mer. Mais Ramses disposant à l’instar de tous les grands chefs d’une bonne étoile, les troubles seront rapidement maitrisés et les Peuples de la Mer ne se manifesteront pas. Ailleurs, l’Assyrie, Babylone ou les royaumes Hittite et Mittani, moins favorisés par les dieux en ce qui concerne leurs rois, s’étendent de manière modérée, presque paisible. En fin de période cependant, les Cananéens du nord se révoltent face aux Mittanis, encouragés par les Assyriens qui s’emparent dans le même temps de Nisibla, la partie nord-est du royaume. La guerre entre l’Assyrie et le Mittani débute. Elle sera cruelle.

http://img15.hostingpics.net/pics/800321periode1.jpg

La seconde période (1650 à 1600 BC) est une période de consolidation en Egypte ou le pharaon Akhenaton renforce les garnisons côtières et couvre les terres conquises de fortins militaires. Ses conquêtes, modestes, se limitent à Byblos au nord et à Eilat au sud. Chez les Hittites, l’expansion se poursuit et la prise de Tarsus après un long siège ouvre la porte du Moyen-Orient aux Anatoliens. Les Babyloniens profitent de la guerre entre Assyriens et Mittanis pour remonter tranquillement l’Euphrate et s’emparer en fin de période de Tadmar et Ribla aux portes de l’empire égyptien. L’événement principal de la période est la guerre féroce que les Assyriens mènent aux Mittanis, lesquels sont à deux doigts de se voir rayer de la carte après l’assassinat de leur roi. Mais au moment de porter le coup de grâce et de s’emparer d’Harram, dernier bastion Mittani, le roi assyrien tombe à son tour sous les coups d’un assassin hittite, ce qui sauve le Mittani (bien que ce dernier ait perdu plus de 80 % de son territoire).

http://img15.hostingpics.net/pics/304167periode2.jpg

La troisième période (1600 à 1550 BC) voit la montée en puissance du royaume babylonien. Alors qu’Assyriens et Mittanis se débattent dans une guerre sans merci et que les Hittites, loin de s’étendre comme espéré en Phénicie, doivent consacrer toutes leurs ressources  à repousser une invasion des Peuples de la Mer en Anatolie, l’Egypte passe à l’offensive pour repousser les Babyloniens. Mais à peine l’armée du pharaon Kamose s’empare-t-elle de Ribla que la Palestine et la Phénicie se révoltent. Le pharaon doit reculer précipitamment pour réprimer les cités rebelles sans pouvoir s’opposer à l’avance du roi Hammurabi qui s’empare de toute la côté phénicienne jusqu’à Tyr, la contre-offensive égyptienne en fin de période sur Tadmar et Ribla n’ayant pour vocation que d’obliger les Babyloniens à reculer pour garantir leurs voies logistiques.

http://img15.hostingpics.net/pics/653745periode3.jpg

Au final, le jeu est amusant, tourne bien avec quelques bémols cependant. Le choix que nous avons fait des leaders aléatoires génère des inégalités qui si elles s’équilibrent sur le scénario de 10 tours, peuvent être problématiques sur celui de 4 tours que nous avions choisi (nous n’en avons fait que 3, ceci dit). L’expansion égyptienne du tour 1 doit tout à Ramses, l’un des meilleurs pharaons. Si un joueur tire 4 mauvais rois sur les 4 tours du scénario, il est très clairement désavantagé. L’option de jouer avec les rois historiques est peut-être meilleure bien qu’il ne semble pas que les conditions de victoire soit pondérée en fonction de la qualité des rois. Autre souci, de par sa position géographique, l’Assyrie doit très rapidement agresser soit Babylone, soit le Mittani (avec une préférence pour ce dernier qui lui ouvre le centre de la carte). La guerre que doit mener l’Assyrie est une guerre d’extermination sans compromis possible et qui ne peut finir qu’avec la disparition d’un des deux royaumes … et l’exclusion d’un des 2 joueurs, possiblement dès le tour 2. Un peu dur quand on a prévu de jouer la journée… Je pense que dans le cadre d’une journée, les scénarios courts à 4 joueurs sont sans doute plus adaptés que celui à 5 joueurs (quand au scénario de campagne, il faut tenir compte de l'élimination quasi-certaine d'un joueur avant la moitié du jeu).

http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_263453pharaonsurlebateaudevitesse14168965.jpg

Bilan : un jeu agréable, simple dans ses principes mais avec une bonne dynamique malgré les problèmes soulevés.

Last edited by Col. Rosenberger (2016-06-08 11:14:07)


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#2 2016-06-08 15:27:27

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 932

Re: banquet de mai

Excellent CR. Je vois que j'ai raté quelque chose...
J'ose espérer que les forces vives du Banquet seront partants pour une nouvelle partie très prochainement, car j'ai vraiment très envie de l'essayer!


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#3 2016-06-08 19:07:24

FredhoT
Praetorianus
Registered: 2014-02-20
Posts: 221

Re: banquet de mai

Merci pour le CR. Par contre, je suis moins partant que Corto pour un Genesis, au vu de ce que tu expliques. Avec ma chance, je vais me choper le peuple qui disparaît au tour 2... smile


-------
FredhoT

Offline

 

#4 2016-06-08 20:54:13

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 938

Re: banquet de mai

Faut jouer les scénar à 4...


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#5 2016-06-09 10:32:22

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1250

Re: banquet de mai

Merci pour ce CR, Col. Rosenberger! smile

Il est vrai que dans le coin Mitanni - Assyrie, ça chauffe rapidement: Historiquement, les Assyriens ont bouffé le Mitanni, mais bien plus tard que dans notre jeu... Ce qui a donné le temps au Mitanni de se retrouver confronté au Hatti et à l'Egypte. Si le jeu The God Kings résoud le problème de façon très habile en remplaçant le Mitanni par l'Assyrie à partir d'un tour précis, Genesis a cependant l'avantage de refléter la situation géopolitique de l'époque...


Alors, le jeu à cinq? Col. Rosenberger a émis l'idée de supprimer la règle d'élimination d'un joueur suite à la perte de ses provinces d'origine. Si cela permet au Mitanni d'éviter théoriquement l'élimination, il me semble fort probable que la lutte continuerait entre les deux royaumes jusqu'à la fin de la partie. Et cela aurait pour conséquence que les trois autres royaumes se battraient entre eux. De toute façon si l'Assyrie se retournait contre Babylone, avec ce changement de règle, ce seraient le Mitanni, le Hatti et l'Egypte qui se retrouveraient dans une guerre de longue durée.


Si l'on joue à quatre, je n'ai pas vérifié si l'Assyrie est hors jeu ou si elle est un Royaume Indépendant, mais le deuxième choix me semblerait plus cohérent. Sinon, le Mitanni et Babylone disposeraient d'un énorme territoire pour se développer dans leur coin... Un peu trop facile, non?

Je suis aussi d'accord avec Col. Rosenberger que les rois ont une influence prépondérante dans le jeu: Un scénario court risque fort d'être déséquilibré si le sort favorise un camp... Je ne sais pas si cela s'équilibre sur une campagne (10 tours) mais il est impossible de finir une campagne lors d'un Banquet: Chaque royaume possédant quatre activations par tour, à cinq joueurs, nous avons vingt activations par tour (sans compter les Barbares et Royaumes Indépendants) - Total d'une campagne: Plus de deux cents activations! AMHA, il serait possible de finir une campagne en deux jours complets, comme nous le faisons à Tilff, mais c'est quand même fort long...

Les conditions de victoire me semblent étranges: On ne compte les points qu'en fin de partie. Si ce système possède l'avantage d'être très simple, il me semble assez injuste et ne reflète pas les moments forts d'une civilisation. Après tout, n'est-ce pas là le but du jeu? Je serais donc pour un système où les points de victoire sont comptabilisés de façon plus subtile:. Un mélange d'objectifs spécifiques (temporaires) et d'objectifs à tenir en fin de tour pourrait être plus motivant pour les joueurs et mieux refléter la performance globale d'un royaume...

J'aime bien le mécanisme d'activation fixe (un Major Move, deux minor actions, une recruit action et le jeu de cartes). Je crois que The God Kings, pour continuer à comparer les jeux, gagnerait à avoir un tel mécanisme, car je m'y suis plusieurs fois retrouvé avec un roi inepte et des cartes incompatibles, me forçant ainsi à une inactivité quasi-totale pendant un tour complet...

Un subtil mélange de The God Kings et Genesis, saupoudré de Chariot Lords,  pourrait me faire flipper... cool A condition de diminuer le nombre d'activations par tour: Deux au minimum, peut-être trois... Au fait, quelqu'un sait pourquoi Genesis possède quatre activations par tour? roll

Pascal

PS: Merci à Patrick d'avoir sauvé le Mitanni - et d'avoir ainsi permis à Thingol de rester dans la partie - et ce, au risque de... se retrouver à Zaventem en fin de journée!  yikes  wink [Les joueurs comprendront.]


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson