Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2017-01-22 12:51:31

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1294

Compte Rendu Session Janvier 2017

Bonjour à tous et à toutes!

Pour notre première session de 2017, le banquet a fait "salle pleine":  cool

I. Crusade and Revolution:

Pensee et Vinci se sont essayés à la guerre civile espagnole:
http://img11.hostingpics.net/pics/194001CrusadeandRevolutionPlayers.jpg

La carte:
http://img11.hostingpics.net/pics/756007CrusadeandRevolutionMap.jpg

A part ma photo en pleine "phase de ravitaillement" de Pensee (à droite) je n'ai aucune information concernant la partie...  wink

Last edited by Pascal Antoine (2017-01-22 13:13:22)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#2 2017-01-22 12:57:04

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1294

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

II. Hellenes:

Maudylori et Col. Rosenberger ont aussi joué une guerre civile, mais bien antérieure à la précédente:
http://img11.hostingpics.net/pics/750364HellenesPlayers.jpg

La carte:
http://img11.hostingpics.net/pics/224521HellenesMap.jpg


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#3 2017-01-22 13:00:17

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1294

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

III. Quartermaster:

Bienvenue à Laurent et à son fils!  big_smile

Ils ont joué à plusieurs jeux assez rapides. Je les ai photographiés en pleine partie de Quartermaster:
http://img11.hostingpics.net/pics/122804QuartermasterPlayers.jpg

La carte:
http://img11.hostingpics.net/pics/664751QuartermasterMap.jpg

Last edited by Pascal Antoine (2017-01-22 13:14:17)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#4 2017-01-22 13:12:40

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1294

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

IV. Wilderness War:

Corto et Thingol (à gauche) se sont replongés dans la Guerre de Sept Ans en Amérique avec Wilderness War:
http://img11.hostingpics.net/pics/191420WildernessWarPlayers.jpg

La carte:
http://img11.hostingpics.net/pics/812255WildernessWarMap.jpg

Nos deux compères n'ont pu finir la partie, mais Montcalm a réalisé un haut fait d'armes en capturant Albany:
http://img11.hostingpics.net/pics/931912WildernessWarMontcalmatAlbany.jpg

V. Successors:

Quelques commentaires concernant la variante de Successors - Pas de photos, désolé de cet oubli:

Je remercie tout d'abord la fidélité de mes trois testeurs: Sans eux, je ne pourrais avancer dans ce projet!

De nombreuses règles ont été fixées et la plupart des points ne demandent plus que de petits ajustements, mais - hélas - Les deux points noirs restent les conditions de victoire et la façon de désigner l'usurpateur: Je ne suis pas satisfait de la façon dont ces mécanismes fonctionnent et influencent la partie...

'Va encore falloir se creuser les méninges pour essayer de faire quelque chose de cohérent! Roontudjuu!  mad

Pascal  lol


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#5 2017-01-23 21:10:59

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1012

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

Ah! Ce fut une très chouette partie de Wilderness war. Lorsque Thingol a fait la proposition, je n'ai pas hésité un seul instant: cela faisait au bas mot 8 ans que je n'avais plus joué à cet excellent card-driven dédié à l'une de mes périodes de prédilection. Connaissant mes penchants (et mon avatar), Thingol me proposa fort courtoisement de défendre les couleurs de la Nouvelle-France. Nous nous lançâmes donc dans le scénario 1755-1759...

(Suite dans un prochain post)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#6 2017-01-24 10:57:34

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 975

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

Hellenes, un très bon jeu, des mécanismes simples et subtils, sans besoin de se plonger dans les règles toutes les 5 minutes. Du coup, la réflexion porte sur la stratégie plutôt que sur la compréhension des mécanismes et le plaisir du jeu est là…  Concernant la partie, Athènes commença à réprimer la rebelle Potidea avec sa brutalité coutumière mais les insurgés tinrent contre vents et marées, assaut après assaut et bien vite la Grèce commença à murmurer sur la puissante déclinante de la ville de Périkles. Mais finalement, Potidea fut soumise et Athènes lança ses alliés de Thessalie et d’Acarnanie sur les terres des alliés de Sparte. L’incapacité de cette dernière à les défendre fit pencher la balance. Il semblait que les beaux jours spartiates étaient derrière eux et que Périklès allait une fois de plus triompher. Et puis ce fut le tournant. Périkles qui augmente les taxes, histoire d’en finir plus vite, et le Peuple qui dit NON. D’abord la révolte du Propontis, traité avec une coupable légèreté par Athénes, puis des foyers de rébellion un peu partout, en Euboée, dans les Iles Aéloiennes, en Thrace. Athènes tente de redresser la barre en envoyant une grande armée mater les rebelles, ce qu’elle fait avec succès. Mais profitant de l’absence des forces vives athéniennes, Sparte s’enhardi à piller l’Attique. La démocratie athénienne est sous le choc, Périkles démis de ses fonctions. Mais c’est trop tard. Malgré la grande armée qui s’épuise à mater les révoltes, Athènes croule sous le poids de son empire. La mort subite est constatée en l’an 424…


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#7 2017-01-24 21:44:33

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1012

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

(Wilderness war - la suite)

Typiquement, la stratégie du Français, en 1755, est de gagner le plus de VP grâce à des raids sur la frontière. Il s'agit de mener des opérations de petite guerre avec les Indiens et les coureurs des bois canadiens. Bon... ma chance (légendaire) aux dés: presque deux tiers de la main de cartes de l'année dépensées en activations d'irréguliers (on arrive généralement "sur zone" en deux fois) et en raids pour 1/2 VP! L'anglais avait joué la carte "blockhouses" qui contre efficacement mes tentatives!

Changement de stratégie, donc: suite à l'arrivée à Québec de Montcalm, Lévis et plusieurs bataillons de réguliers, il va s'agir, d'une part, de reprendre fort Oswego et, d'autre part, de descendre le long de l'Hudson, pour menacer fort William Henry et Albany (5 VP hors victoires dans des batailles), la porte des colonies anglaises! Il faut profiter de la faiblesse relative (et temporaire) de l'armée anglaise, trop occupée à couvrir ses frontières.

Le siège d'Oswego tourne bien, et tombe aux mains des Français, qui contrôlent désormais l'ensemble des grands lacs. Les alliés indiens affluent. On pleure la mort héroïque de Rigaud. Les Mohawks sont éradiqués par une épidémie de variole.

Montcalm, aidés de Lévis et Bougainville, à la tête de la majorité  des réguliers et de quelques indiens, entame sa marche vers le sud...


(Suite dans un prochain post)

Last edited by Corto (2017-01-24 21:52:48)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#8 2017-01-26 14:51:34

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1012

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

(suite du précédent post)
Fin 1755, le Français n’a donc ramené que 3 VP : la prise d’Oswego et un raid réussi en Nouvelle-Angleterre ! La victoire automatique étant à 11 VP, il faut pousser militairement avant que l’Anglais ne se renforce grâce à ses multiples cartes de troupes (régulières et provinciales). Pour gagner du temps, l’Anglais joue des cartes de rivalités politiques, qui intervertissent les positions de Vaudreuil (laissé en retrait à Montréal) et de Montcalm (ils ne s’entendaient notoirement pas, et le premier était un incapable, militairement parlant. Mais il était le Gouverneur et pouvait donc prétendre à la préséance). Cela coûte de précieuses cartes de faire revenir Montcalm « sur zone ».
En 1756, Montcalm va prendre sans coup férir Fort William Henry, et juste après, la forteresse d’Albany (ce qui n'est pas arrivé, historiquement parlant). Des cartes « surrender » chanceusement acquises permettent d’abréger les sièges, au prix cependant d’un retrait, avec les honneurs, des troupes assiégées. Le Français monte à 10 VP. Surpris d’être aussi proche de la victoire, il envoie Vaudreuil et un seul bataillon assiéger Boston. La brèche est effectuée, mais l’assaut repoussé (encore les dés !). La chance est passée. Le Français doit tenir le score jusqu’à la fin du scénario pour espérer gagner la partie. Pendant ce temps, les renforts anglais (mais commandées par des officiers « moyens ») affluent dans les grandes villes portuaires de la Nouvelle-Angleterre. L’équilibre des forces devient déséquilibre flagrant en faveur des Anglais…

Last edited by Corto (2017-01-26 14:53:28)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#9 2017-01-29 20:09:21

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1012

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

Tu continues, Thingol?


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#10 2017-02-08 18:47:40

Vinci
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 286

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

Pour Pensée c'était la première partie de Crusade & Revolution, mais comme il connaisait le système Path of Glory, la acquisition des mécanismes de jeux se sont faits sans problèmes - c'est d'ailleurs un des principaux atouts du jeu - un système de jeu card driven avec 3 decks historiques sur une carte point-to-point qui simule bien les axes de progression et "points chauds" et qui tient continuellement en halaine avec des revirements d'initiatives. cool

Vu que nous souhaitions terminer la partie pendant la scéance nous avions opté pour le scéeanrio début de guerre (war of the columns) en 5 tours. Pensée ayant un penchant pour les anarchistes il jouai troupes gouvernement et je jouai les franquistes.

Ce que je retiens de la partie est la bonne stratégie de Pensée qui n'hésitait pas envoyer des untiés dans les trous dans lignes étirés par la progression des troupes franquistes, pour freiner leur avance vers le Nord. Ceci coutait des troupes et laissait des faiblesses dans ses propres lignes et a eu pour conséquence l'écroulement progressif de l'aile droite du dispositif anarchiste - avec la prise de Malaga, la libéraration de Grenade et l'avancée vers ciudad réal, dans le centre du pays et le long de la cote. Par contre ceci éloignai les franquistes du chemin le plus court vers Madrid en la réunification de leur fronts.

En même temps Pensés faisait arriver des renforts dans le front Nord et puis en Catalogne afin de faire des percées, que le franciste essaiait tant que mal de contrer aussi pour éviter une réunification des fronts nords et sud - avec en conséquence la perte de zaragoza et de points en Galicie et surtout enormement de pertes d'actions. Ceci a compensé les pertes gouvernementales dans le sud et la balance du scénare a finalement penché vers une victoire gouvernmentale du fait que le franciste n'a pas pu attaquer suffissament Madrid (objectif prinicpal de début de guerre) ni libérer le siège de Tolède.

Partie passionante, avec comme seul B-mol le fait que le jeu était un jeu de scénario et donc pas axé long terme. Peu de cartes on été joué pour faire rentrer les soviets du coté gouvernmental, ni pour faire rentrer les troupes de l'axe du coté franquiste. Aussi on peut se demander si position gouvernmental ou Madrid commençait a se faire menacer/encercler par le sud (et donc de se faire couper de ses bases de ravitaillement) était tenable sur le long terme. Pour celà il faut effectivement jouer la campagne (sur min 2 jours)...


Die unmittelbare Folge davon ist, dass man die moeglichst groesste Zahl von Truppen auf den entscheidenden Punkt ins Gefecht bringen muesse. ... Dies ist der erste Grundsatz in der Strategie. - Von Clausewitz (1832)

Offline

 

#11 2017-03-22 20:22:40

Pensee
Praelatus
Registered: 2007-08-26
Posts: 262

Re: Compte Rendu Session Janvier 2017

Quelle fierté de stopper les fachistes !!! Du moins, sur un scénario court, car effectivement je pense que les choses se seraient sérieusement compliquées pour les républicains si la partie s'était poursuivie. A La réflexion, le front nord est resté trop inactif trop longtemps. Et la perte de Malagua était une vraie erreur que Vinci a parfaitement exploitée. Très bon jeu, qui demande à être joué plusieurs fois pour en approcher les subtilités. Merci à Vinci avec qui je jouais pour la première fois. un vrai plaisir ludique !

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson